× Chère communauté,
Suite à l’incendie au sein des bâtiments de notre hébergeur OVH, à Strasbourg mercredi 10 mars 2021, nous ne pouvions plus accéder au site ! L’accès a été rétabli par notre équipe mais nous n’avons pas accès aux photos pour le moment. Dans l’attente de réponses de la part d’OVH quant au devenir des photos mises en ligne avant le 10 mars 2021, vous pouvez de nouveau réutiliser le site sans risque et ajouter de nouvelles photos !
La Team MyAtlas
1
L'orthographe du titre est voulu: ça peut donner mal à la tête au départ. Mais la mer, le sable, les couleurs pastels, l'art déco et le bling-bling réunis, c'est tout un charme au final.
Partager cet article


Miami, the Magic City, est surtout connu pour ce quartier où la mer, le sable, l'art déco, les couleurs pastels, le bling-bling et la culture cubaine se rencontrent: South Beach, ou SoBe pour les habitués. Ce quartier peut donner un mal de crâne au premier abord, mais quand on s'y attarde, qu'on décide d'y plonger, le sentiment d'être dans une bulle - quoique très American Dream - nous emporte et nous enivre.

Ocean Drive 
Washington Av. 
Post Office 

Pour la petite histoire, John Collins et Carl Fisher, partenaires au tournant des années 1910, voulaient faire de Miami Beach une plantation de palmiers pour l'exploitation de la noix de coco. On en voit encore les vestiges quand, sur Ocean Drive, on longe ces rangées de palmiers qui s'étendent presque à perte de vue. C'est par la suite que l'intérêt d'investisseurs pour la plage de sable fin et l'épanouissement du style art-déco ont transformé le paysage de Miami Beach: plus de 800 édifices de style art-déco ont été érigés à partir des années 1920. South Beach est ainsi devenu le quartier avec la plus grande concentration art-déco au monde. Évidemment, un grand projet d'entretien et de rénovation a eu lieu au cours des années 1980, et aujourd'hui, c'est principalement autour de Lincoln Road, Collins Avenue et Ocean Drive qu'on peut apprécier l'ampleur et la valeur de ce patrimoine qui fait la renommée du quartier.

Essex Hotel
Casa Casuarina... ou la Versace Villa

Il y a de réelles perles d'architecture dans ce quartier, n'hésitez pas à y flâner, à vous y perdre... et à siroter un cocktail sur l'une des dizaines de terrasses, au rythme de la musique et du bruit des ventilateurs imposants.

Lincoln et Colony Theatres

Profitez pleinement de l'atmosphère glamour des discothèques et des restaurants branchés d'Ocean Drive (la nuit, en particulier), des boutiques de Lincoln Road ainsi que des rythmes de flamenco et de la cuisine espagnole d'Española Way.

Española Way / Ocean Drive Night

Un petit détour juste au-dessus de Lincoln Road, aux limites de SoBe vaut le coup pour admirer la synagogue bizantine construite en 1948, le New World Symphonyet le parc adjacent, ainsi que la tour 407 Lincoln Road qui affiche l'heure, véritable repère. Quelques blocks encore plus au nord, le Bass Museum (valant à lui seul le détour) présente l'oeuvre/installation de Ugo Rondinone, Miami Mountain.

Synagogue/New World/407 Building 
Miami Mountain, at Bass 

Une journée à la plage peut aussi faire un grand bien; ne vous attendez toutefois pas à ce que l'eau soit turquoise et sans algue. Parfois oui, mais souvent non! Et... au coin d'Ocean Drive et de la 13th Street, se trouve la section gaie de la plage, bien identifiée par les drapeaux arc-en-ciel : je n'y ai quasiment jamais vu d'algues, va savoir pourquoi!

Miami Beach on 13th. 

L'un des meilleurs plans: le Time Out Market. Un espace où les meilleurs chefs de Miami sont réunis. Un peu onéreux, mais puisqu'on est en vacances, allez! Peu importe le stand/chef que vous choisiriez, tout est délicieux et présenté avec un soucis du détail.

Time OUT 
Octopus / Caprese Salad / Ribs 

Generator Miami ou Freehand Miami? (À venir)

FREEHAND MIAMI

Ancient Indian Creek Hotel. 

GENERATOR MIAMI

Situé quelque peu au-dessus de la limite de SoBe sur Collins Avenue, et à deux minutes de la plage, le Generator Miami a ouvert ses portes en 2018. Bien que ce soit un auberge de jeunesse (environ 25 US$ la nuit), l'ambiance entre ancien glamour et modernisme fait vraisemblablement penser à celui d'un hôtel. Le personnel est très courtois, la musique varie entre la pop et le lounge, la terrasse éclairée la nuit est sublime, les salles de détente sont magnifiquement décorées et les fournitures bien chics pour un hostel. Les dortoirs sont spacieux (certains se situent même un peu à l'écart dans d'anciennes villas reconverties), les lits superposés confortables et les salles de bain sont bien au-delà des attentes qu'on pourrait avoir pour ce type d'hébergement. Le Driftway et Jim et Neesie offrent une excellente sélections de cocktails, de main courses et de desserts (le cheesecake est succulent!).

Generator Miami, sur Collins Avenue 

Pour vous rendre ou pour vous déplacer dans SoBe, le premier option est le Miami Beach Trolley, gratuit. Sinon, le transport en commun est un bon plan et peu couteux; googlez le trajet désiré pour les prix et les horaires. ET, il ne suffit pas d'être à l'arrêt d'autobus: faites un signe au chauffeur si vous voulez qu'il s'arrête! Enfin, faites comme les locaux, prenez un Uber ou un Lyft.

Poster un commentaire

Si vous êtes déjà inscrit sur MyAtlas, connectez-vous ! Pas encore inscrit ? Découvrez MyAtlas, le site qui permet de raconter et organiser ses voyages.