Espagne

Résistante Catalogne. Gaudi. Maria. Pétards pour San Juan. Street Art pour la mémoire. Oliviers. Cathédrale-mosquée et sa forêt d'arches. Alhambra. Montagnes enneigées. Italica. Pride. Olafur Arnalds.
Du 23 juin au 13 juillet 2018
3 semaines
23
juin
23
juin
Publié le 8 septembre 2019

11h. Atterrissage en sol catalan. Frénésie aéroportuaire. Métro de Barcelone jusqu'à la station Joanic. On sort de la bouche de métro, on monte la Carrer de l'Escorial: cigarette et cellulaire entre les doigts, cheveux blonds, légère chemise stylée, notre charmante hôtesse Maria se tient là, et nous accueille de son impeccable français aux accents espagnols. Ascenseur très étroit pour monter à la chambre. Sa fille fait la cuisine; douce et réconfortante odeur. Introduction à notre coquette chambre. Sieste de quelques heures.

Chez Maria. 
Gracia Ombre.
Gracia Soleil.

15h. Sur la Carrer de l'Encarnacio, on m'entend, à répétition: «Bravo! Bravo! Quel bon choix que l'Espagne! ». Magnifiques ruelles pittoresques sous un soleil éclatant qui nous mènent jusqu'à la Plaza del Sol, au Café del Sol. Tapas, bière, chillin' à l'espagnole.

Plaza del Sol 

18h. Balade de la Casa Vicens jusqu'au Parque Güell: splendide introduction à l'art de Gaudi. Toutefois, on évite l'entrée payante du parc et on l'escalade jusqu'au Mirador de Joan Sales.

Intro à Gaudi pour nous. 
Montée vers le Mirador. 
Vue gratis. 
Roche Structure 

20h. La lumière du soleil qui amorce sa descente crée de magnifiques reliefs sur le panorama barcelonais qui s'étend des montagnes, qui délimitent la ville, jusqu'à la Méditerranée.

Mirador. 

Nuit. Soirée de la San Juan, soirée électrique! C'est une fête aux racines chrétiennes, païennes et ibères très populaire, qui célèbre le solstice d'été. Notre soirée débute au Jardi di Silenci, dans le quartier Gracia où nous résidons. Mignon jardin, ambiance tamisée; une dame nous invite à venir assister aux prestations musicales. Douce musique, délicieux vermouth, à l'écart du brouhaha des pétards qui éclatent sans cesse sur les places publiques. Flanage dans les rues: impressionnants feux de joie, pétards encore et encore, feux d'artifices, musique omniprésente. On termine notre soirée à la Plaza de la Virreina, là où des Catalans chantent et dansent comme s'il n'y avait pas de lendemain, pointes de pizza et bière en main.